Thibault Serveniere
Sophrologue à domicile à Paris

Les vertus de la respiration

Respirer c’est naturel, on le fait sans même y penser.

C’est le processus qui nous permet d’alimenter en oxygène les différents éléments de votre corps, notamment le cerveau qui en est grand consommateur.

La respiration est pourtant quelque chose de mal négocié par la majorité d’entre nous.

 

Sans en être conscient nous prenons parfois de mauvaises habitudes 

 

  • Ne respirer que par la bouche (Qui a pour effet de faire rentrer de l’air dans votre estomac) 

  • Ne respirer que par le nez (Ne permettant pas l'expulsion de l'air dit « vicié »)

  • Inspirer par la bouche et expirer par le nez (Physiologiquement, nous ne sommes pas faits pour ce processus de respiration)

 

Le processus de la respirationest aujourd’hui bien compris :

 

  • L’inspiration par le nez permet de faire rentrer l’air directement dans les poumons en fermant le « sas de sécurité » de vos poumons : l’épiglotte.

  • Le gonflement du buste permet d’augmenter le volume d’air contenu dans vos poumons

  • L’expiration par la bouche permet de faire sortir un volume d’air plus grand que par le nez et permet donc d’évacuer l’air vicié.

 

Il permet mécaniquement d’apporter de l’air riche dans les poumons afin de « nourrir » le corps.

Meilleure sera la respiration, plus le ratio air riche/ air vicié sera en faveur de l’air riche et votre cerveau sera irrigué par de l’air ayant un impact plus grand sur sa performance. 

 

Le gonflement du buste permettant l’augmentation du volume d’air contenu dans les poumons se découpe en deux niveaux:

  • Au niveau du thorax et que nous appellerons la respiration haute

  • Au niveau de l’abdomen et que nous appellerons la respiration basse.

 

Respirations haute et basse

Beaucoup d’entre nous ont pris l’habitude d’utiliser majoritairement la respiration haute ou basse, ne permettant pas un fonctionnement optimal de votre respiration.

 

Ces deux localisations de la respiration sont très importantes pour le volume d’air mis à disposition des poumons.

La respiration haute permettant d’utiliser l’espace horizontal libre contenu dans le thorax et la respiration basse permettant d’utiliser l’espace vertical libre contenu dans l’abdomen.

Ces deux composants sont nécéssaire à une bonne respiration ; essayez de vous concentrer quelques secondes par jours sur vos deux respirations et observez les effets immédiats.

 

Augmentation de l'attention

 

L’inspiration par le nez et l’expiration par la bouche en gonflant le thorax et l’abdomen permet aussi de concentrer son attention sur sa respiration et son fonctionnement ; cet exercice permet un développement de l’attention et est un premier pas vers la méditation de pleine conscience porteur de nombreux bénéfices. Je vous encourage à ce propos de consulter les travaux de J.G. Bloch.

 

Les habitudes qui impactent positivement:

 

  • De une à plusieurs fois par jour, faites une respiration de pleine conscience les yeux fermés en inspirant profondément pour le nez et en expirant par la bouche

  • Lorsque vous faites du sport, essayez de vous concentrer sur les effets de la respiration par le nez et de l'expiration par la bouche.

  • Aller régulièrement faire des balades en forêt, en montagne, à la mer afin de respirer un air plus sain qu’en ville

 

La prise de conscience de votre respiration peut aussi vous permettre de prendre conscience de l’origine interne et environnementale de vos tensions.

J'aborderai ce sujet dans un article que je publierai dans les jours à venir.

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.