Thibault Serveniere
Sophrologue à domicile à Paris

Le Yoga: Un "sport" bénéfique pour les enfants

Enfants

 

 

 

Il existe de nombreux ponts entre la pratique du sport et le Yoga, quels sont les points positifs en faveur de l’intégration de la pratique du Yoga au même niveau que celle d’un sport dit plus « classique » ?

 

  • Physiquement

 

Il faut d’abord intégrer que le sport permet une augmentation de l’afflux sanguin, impactant l’oxygénation du cerveau, permettant aux cellules cérébrales de s’activer et de se développer.

 

Une pratique régulière du sport permet aussi d’augmenter le volume d’air que nous inspirons et a un impact bénéfique sur notre corps.

 

Les exercices de respiration et de contraction musculaire sur lesquels se base le Yoga ressemblent en de nombreux points aux activités sportives que votre enfant pratique.

Ces exercices ont notamment pour vocation la prise de conscience de son corps et vont par exemple, permettre à votre enfant de maitriser d’une meilleure manière son souffle et ses gestes.

 

  • Intellectuellement 

 

L’impact du sport sur le développement intellectuel de l’enfant n’est pas aujourd’hui déterminé avec précision, mais de nombreuses études tendent à prouver que le sport améliore physiologiquement la mémoire et l’apprentissage. Il impact également sur le stress, la dépression, la fatigue et l’anxiété.

 

Le Yoga est parallèlement une discipline développant le contrôle de soi, de ses mouvements et de ses idées.

 

Les stimulations corporelles et sensorielles pratiquées lors des exercices favorisent l’apprentissage de l’enfant et jouent un rôle important dans le développement physique, émotionnel et intellectuel.

 

  • Émotionnellement 

 

Le sport permet de décharger le trop plein d’énergie de votre enfant et à un impact non négligeable sur son sommeil.

 

Le sport permet à votre enfant de « caler » ses émotions par rapport au groupe, notamment le respect de ses émotions et de celle des autres : Il va permettre de comprendre certaines émotions auxquelles l’enfant ne fait pas face à l’école et à apprendre comment les résoudre dans un cadre et avec des règles particulières.

 

Le sommeil permet à votre enfant d’assimiler ce qu’il a fait de sa journée et de « recharger ses batteries ».

Un manque de sommeil peut amener à des états de fatigues et parfois même à des dépressions impactant son humeur : Il peut devenir plus fragile émotionnellement.

Le Yoga permet d’accompagner la gestion de l’énergie, du sommeil de votre enfant.

Il se positionne comme un partenaire puissant dans la conquête de ses émotions et de ses pulsions pendant l’enfance et l’adolescence.

 

  • Comment pratiquer ?

 

Il peut être difficile d'amener votre enfant à rester « calme » et paisible pendant la totalité des exercices de Yoga.

Dans un premier temps, il peut être intéressant de faire les exercices devant lui pour développer un mimétisme chez votre enfant.

 

Dans un second temps, je vous propose de fractionner les exercices en plusieurs moments de quelques secondes. Il sera plus interessant de refaire l'exercice tout les jours quelques secondes, plutôt que de vouloir faire un exercice un peu plus long.

 

Vous pouvez lui proposer un instant de respiration rapide (Je vous suggère des exercices de sophrologie provenant de l'article sur la respiration), auquel vous ajouterez petit à petit de nouveaux gestes dès que les précédents seront maitrisés.

 

  • En conclusion

 

Le sport va permettre à votre enfant d’être autonome dans la recherche d’un équilibre dans sa vie et le Yoga peut accompagner ce développement en lui permettant notamment d’apprendre des outils lui permettant d’acquérir cette autonomie.

 

Dans certains cas, comme par exemple, une motivation difficile, une préparation à un rendez-vous stressant, une sensibilité exacerbée ou une difficulté à s’intégrer dans un groupe, la pratique du Yoga peut avoir un impact notoire sur la condition de votre enfant.

 

Il peut aussi aider votre enfant à retrouver confiance, à gérer ses émotions ou son stress.

En plus des exercices de respiration et de contraction musculaire, les exercices de visualisation vont lui permettre de s’approprier des sensations qu’il va avoir tendance à oublier pendant ces épisodes de stress et de tensions.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.