Thibault Serveniere
Sophrologue à domicile à Paris

Aider mon enfant à reprendre confiance en soi: Se fixer des objectifs

Adolescents

 

 

 

Les problématiques récurrentes de confiance en soi à l'école que j'observe lors de mes consultations m'ont amené à me poser de nombreuses question quant aux méthodes de travail utilisées

Dans de nombreux cas, l'enfant a des problèmes de concentration et d'attention qui entrainent une perte de confiance en soi et souvent de mauvais résultats scolaires.

J'ai été confronté à divers constats lors de ses observations en séance :

  • Les enfants sont confrontés à beaucoup de matières, ce qui leur demande une gestion rigoureuse de leur effort et de leur emploi du temps ce qui n'est pas aisé pour la majorité de ceux que je rencontre pour les problématiques décrites précédemment.

  • L'attente vis à vis des résultats et la pression liée à cette attente impacte la confiance et l'estime de soi de l'enfant dans le cas d'échecs répétés.

  • Chaque enfant a des affinités particulières avec certaines méthodes d'apprentissage et il est parfois difficile, pour certains d'entre eux, de trouver la leur.

Face à ces constats, j'ai commencé me pencher vers des méthodes permettant aux enfants – et aux parents – de développer des techniques adaptées à chacun.

Les grands thèmes de cette technique de développement des habitudes de travail chez l'enfant suivent un fil rouge, donc il faudra que l'enfant puisse :

  • Revisiter ses méthodes de travail ; ce qui lui demandera d’abord de les identifier, de quantifier le temps qu'il passe à travailler et de rechercher le sens de ce travail.

  • Prendre le temps d’analyser ces résultats et de les assimiler 

  •  Faire le ménage, en choisissant les méthodes de travail que votre enfant et vous voulez garder et celles que vous voulez abandonner en fonction des bénéfices qu’ils apportent.

  • Se poser ensuite la question de sa manière de travailler : Travaille-t-il mieux dans sa chambre, avec de la musique, après le goûter, avant d'aller au parc ?

  • Décider de la meilleure manière de travailler en n’oubliant pas de donner du sens à ses choix : quel est le bénéfice de chacune de ses actions ?

  • Développer des habitudes et les rendre plus performantes et adaptatives en fonction du changement d'environnement

  • Faire un feedback sur les méthodes de travail avec votre enfant à la fin de chaque trimestre à la lumière de ses résultats en accompagnant la transformation de ses habitudes plus qu'en jugeant ses résultats.


 

Nous nous concentrerons aujourd'hui sur la manière de prévoir et planifier ses activités en identifiant ce qui le pousse à agir.

 

 

Il est impossible de persévérer  tant que nous ne sommes pas au clair avec nos réelles motivations. Lorsqu’au contraire, nous savons ce qui nous motive, nous pouvons voir alors ce sur quoi nous avons besoin de rester concentré sur la durée.

Raison de plus pour se fixer des buts et des objectifs afin de les atteindre.

L’erreur la plus fréquente consiste à se fixer des objectifs à long terme, sans se concentrer suffisamment sur le présent… le bac où la réussite des études supérieurs sont bien entendu des objectifs importants qui vont impacter la vie de votre enfant ; néanmoins, pour que votre enfant puisse avancer concrètement, il a besoin d'avoir en ligne de mire des objectifs quotidiens modestes et réalisables facilement.

Ce sont ces petites actions qui, pas après pas, le rapprocheront de son but.

 

Proposez lui de tenir un journal pour y écrire ses objectifs.Cela lui permettra de suivre l'évolution de ses progrès. En écrivant ses objectifs en termes simples il multipliera ses chances de réussite. 

Faites lui écrire le nombre de jours qui le sépare de la réalisation globale de chaque objectif. Ce journal lui permettra de rester motivé en vérifiant où il en est et les progrès qu'il a fait. 

Ce journal lui permettra de visualiser chaque jour les objectifs à réaliser.

 

Commencez par valider des objectifs globaux.Demandez lui ce qu'il veut faire cette année, à la fin du collège, du lycée, dans la vie.

Les réponses à cette question peuvent être aussi générales que « je veux être heureux » ou « je veux aider les autres» :Les objectifs qu'il se fixera peuvent être incroyablement variés.

 

Aidez le à écrire des objectifs sur le court terme. Maintenant que vous savez plus ou moins ce que il veux accomplir dans les prochaines années, aidez le à se poser des objectifs concrets sur lesquels il peut commencer à travailler dès maintenant. 

Fixez-lui une date butoir sur une période raisonnable (pas plus d'un an pour les objectifs sur le court terme).

Il lui sera plus difficile d'ignorer ses objectifs si vous les écrivez ensemble et il se sentira alors plus responsable de leur accomplissement.

Décomposez ces objectif en objectifs petits et faciles à atteindre.

 

Préparez les étapes nécessaires pour atteindre ses objectifs. Il doit décider de la raison qui l'amène à se fixer ces objectifs et de ce qu'il va en retirer. Demandez lui si cela correspond-il bien à ses besoins.

 

Faites que vos objectifs soient spécifiques et quantifiables. Lorsque vous vous fixez des objectifs, ils doivent répondre à des questions très spécifiques de « qui », « quoi », « où » « quand » et « comment ». Pour chaque objectif qu'il se fixe, il doit se demander pourquoi c'est un objectif et comment celui ci peut l'aider à atteindre des objectifs plus lointains.

 

Aidez le à restez réaliste en ce qui concerne ses objectifs. Il est important que votre enfant évalue sa situation honnêtement et de reconnaitre quels sont les objectifs réalistes et les objectifs qui ne le sont pas. Demandez-lui si il a tout ce qu'il lui faut pour accomplir son objectif (les compétences, les ressources, le temps et les connaissances).

 

Il aura ensuite besoin de se fixer des priorités. À tout moment, il doit avoir différents objectifs qui se trouvent à différents stades d'accomplissement. Il est crucial de décider quels sont les objectifs qui sont plus importants ou qui demandent plus de temps que les autres. Si il se retrouve avec trop d'objectifs à gérer, il se sentira accablé et aura moins de chances de les accomplir.

Si il a le choix entre terminer un ou deux objectifs mineurs ou un objectif majeur, il pourra alors accomplir l'objectif majeur en priorité.

 

Accompagnez le dans l'évaluation de ses objectifs. Sachez reconnaitre les moments où il a atteint ses objectifs et célébrez-les comme il se doit. Demandez lui de prendre le temps d'évaluer l'avancée de l'accomplissement de ses objectifs, du début à la fin. Demandez-lui si il est heureux avec le temps que cela lui a pris ou si l'objectif est vraiment raisonnable.

 

Continuez de vous fixer des objectifs. Une fois qu'il a accompli certains de ses objectifs, même des objectifs majeurs, il doit continuer à évoluer et se fixer pour lui-même de nouveaux objectifs.

Votre objectif devra être de se positionner en soutien en diminuant petit à votre contribution, cela lui permettra de gagner en autonomie avec le temps.

 

 

Une fois cet outil mis en place, il est très important de l'accompagner dans son utilisation afin de profiter des bienfaits de cette technique.

Nous verrons la semaine prochaine des techniques lui permettant de s'engager plus facilement dans l'action.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.